Arte ARTE Reportage

ARTE Reportage

ARTE Reportage

Cuba : la guerre des gangs

Depuis la vague de licenciements dans la fonction publique, les emplois sont rares et mal rémunérés. Et les nouvelles réformes ne profitent qu’à une minorité de Cubains. La société s’est scindée en deux : une minorité privilégiée qui a accès aux standards occidentaux et la majorité, les salariés pauvres, qui ne peut plus s'acheter les denrées alimentaires de base. Officiellement, il n'existe ni violence ni gangs à Cuba. Les médias vantent les mérites d'une jeunesse cubaine étudiante, qui continue à construire le socialisme. En réalité, nombreux sont les jeunes qui se moquent des idéaux de leurs grands-parents : la politique ne les intéresse pas. Dans les quartiers déshérités, des adolescents entre 14 et 18 ans se regroupent en gangs. La rue est leur territoire, la violence leur credo. Vols à l'arrache, tabassages en règle, ils n'hésitent pas à poignarder les victimes qui offrent une quelconque résistance. Tuer est un fait d'armes respectable pour le gang qui apporte à ses membres ce que la société leur refuse : la reconnaissance individuelle, la liberté et l'argent facile. Pendant quelques jours, l’équipe d’ARTE Reportage a pu participer au quotidien d'un gang grâce à l'intermédiaire d'un « initié ». Un reportage de Rosa Berg.


Centrafrique : les diamants du sang

En 2013, le Processus de Kimberley qui surveille les exportations au niveau international a mis sous embargo le diamant centrafricain. Cet organisme, créé et géré notamment par des diamantaires, soupçonne des groupes armés de s'autofinancer avec l'argent provenant de la vente des diamants. A l'Est de la RCA, la région de Mouka, parmi les plus productives du pays, est riche en mines de diamants. Elle est contrôlée les ex-rebelles de la Seleka. Ici, tous ou presque ne vivent que pour et par le diamant. Mais depuis l’embargo international, la région tourne au ralenti, étouffant la première filière économique du pays, qui fait vivre près d'un million de personnes. Depuis les mines artisanales de Mouka aux bureaux d'achats de Bangui, en passant par Anvers, la plus vielle bourse de diamant du monde, rencontre avec les protagonistes d’une filière dont le commerce corrompt les politiques, alimente la guérilla et déstabilise le pays.


John G. Morris : vétéran et journaliste

Londres, 1944. John G. Morris, 27 ans, est éditeur photo pour Life Magazine, l'hebdomadaire américain aux millions de lecteurs. Il a passé des mois à suivre le déroulement du conflit à travers les photos des plus grands correspondants de guerre. Le 6 juin, il sauve in extremis les premiers clichés du débarquement allié, développés à la hâte pour la publication. À l'été, John G. Morris décide de partir pour la France où les forces alliées sont engagées dans la bataille de Normandie.
De ce voyage de quatre semaines, l’éditeur photo de Life Magazine rapporte une douzaine de pellicules, autant de pépites qui resteront dans un tiroir plus de 70 ans. A 97 ans John Morris, cet amoureux de la France vit à Paris. Il se confie à Thomas Dandois, évoquant avec la malice et la désinvolture des hommes de sa génération, sa relation à la guerre et au photojournalisme.



Disponible en replay du 14/06/2014 au 21/06/2014 à 20:00

Chaine:

Programme: ARTE Reportage

Source: ARTE Reportage


Commentaires: