Arte Bonne nuit papa

Bonne nuit papa

Bonne nuit papa

À la fin des années 1960, Ottara Kem quitte le Cambodge après avoir obtenu une bourse d’études en RDA. Il échappe ainsi au génocide que vont perpétrer les Khmers rouges quelques années plus tard. Il se marie avec une Allemande dont il aura trois filles. Puis, le couple divorce et un fossé se creuse entre le père et les enfants. Des années plus tard, Marina, l’aînée, l'entraîne au Cambodge alors qu’il est atteint d’un cancer incurable.

L'expérience de l'exil
C'est à la fois en quête de ses origines cambodgiennes et de son père aujourd'hui décédé, et auparavant solitaire et peu loquace, que la documentariste Marina Kem va se lancer. Un parcours difficile et poignant qui va exhumer l'histoire, violente, du Cambodge. La famille Kem compte de nombreux fonctionnaires, déclarés ennemis du régime khmer rouge et "rééduqués" dans des camps. Ceux qui ont survécu témoignent avec émotion dans le film. À travers des images d'actualité, des entretiens et de riches archives familiales, la jeune femme parvient à reconstituer la biographie mélancolique d'un homme coupé de sa famille et contraint de faire sa vie en Allemagne, alors qu'il devait au départ revenir au pays auréolé de ses succès universitaires. Un film d’une émouvante beauté sur la relation père-fille et l’expérience de l’exil.



Disponible en replay du 18/11/2015 au 25/11/2015 à 00:05

Chaine:

Source: Bonne nuit papa


Commentaires: