Arte Personne ne bouge !

Personne ne bouge !

Personne ne bouge !

Story : « La Folie des Grandeurs »
Plus de 40 ans après, la comédie de Gérard Oury a toujours la folie contagieuse. En 1971, le réalisateur de la Grande Vadrouille signe de loin sa comédie la plus baroque. La Folie des Grandeurs est un curieux croisement entre vaudeville, western Spaghetti, espagnolade historique et satire sociale où culmine un Louis de Funès irrésistible d’avarice et de méchanceté. Retour sur ce cultissime opus avec Danièle Thompson et Stéphane Lerouge.

Archétype Top : Picsou
L’avarice, ce refus de se séparer de ses biens qui force le pingre à rester littéralement “près de ses sous” est merveilleusement incarnée par Picsou, l’oncle de Donald, personnage de fiction crée en 1947 par le dessinateur Carl Barks pour la compagnie Walt Disney. Fils spirituel de l’Avare de Molière et précurseur du Mr Burns des Simpson, Picsou incarne dans l’inconscient collectif l’archétype de l’homme riche peu partageur et terrifié à l’idée qu’on le vole. Portrait du canard le plus rat du monde.

Clipologie : “Money Money Money” du groupe ABBA
Stockholm, Suède, milieu des années 70, le quatuor ABBA sort « Money, money, money”, le single phare de leur 4ème album. 1976, ce groupe suédois formé par 4 gus – Benny, Bjorn, Anni-Frid et Agnetta - clame en chœur « Money, money, money must be funny in the rich man's world». Résumé des paroles : on travaille toute la journée comme des bolos pour au final gagner des cacahuètes. Kimonos argentés et lumignons cheapos, nul doute que le clip ne leur a pas couté un rond.

Supercocktail : les pires évadés fiscaux
Quand on est richissime, payer des impôts c’est relou. Bah oui, qui dit beaucoup d’argent dit beaucoup d’impôts. Heureusement pour remédier à ce grave problème, il y a la fraude fiscale. Mais ça fait mauvaise impression auprès des pauvres qui veulent que les riches participent à leurs écoles, leurs routes et leur système de santé. Alors mieux vaut apprendre à affiner sa com quand on a l’intention de ne pas payer l’addition. Vous êtes une star qui aimerait arrêter de payer ses impôts ? Suivez la recette de la “star fraudeuse” un cocktail qui vous fait faire des trucs complètement interdits dont vous ne vous souvenez plus trop-trop soi disant.

Icône : le dollar
Quel meilleur symbole de l’avarice, et en fait de l’argent en général, que le billet vert ? Cas unique d’une monnaie qui est devenu un symbole universel, le dollar est tellement encré dans le quotidien qu’on en a oublié jusqu’au sens de son nom, de sa couleur, ou le temps qu’il a mis à s’imposer. Mark McNaught, enseignant en civilisation américaine nous raconte comment cette monnaie est devenue un objet pop de la culture américaine.

Scandale ! : le Kidnapping de John Paul Getty
Avoir pour grand-père le 1er milliardaire de l'Histoire, a priori, ça peut aider dans la vie. Mais si pépé est aussi – curieux hasard - le plus gros radin du pays, ça peut virer au cauchemar. Comme ça a été le cas pour John Paul Getty 3eme du nom, petit fils d’un grand magnat américain du pétrole. Ainsi, le 10 juillet, quand le jeune John Paul, âgé de 16 ans, est kidnappé et que ses ravisseurs demandent une rançon de 17 millions de dollars, et bien toute la famille se tourne vers Papi, qui trouve ça trop cher, et refuse. SCANDALE !

Perle Rare : « Greedy Humpty Dumpty » des frères Fleisher
Humpty Dumpty, c’est un roi plein aux as et au rire satisfait. Ce personnage, né d’une vieille comptine anglaise, traverse la littérature et l’animation pour enfants. D’Alice au pays des merveilles au Chat Potté, Humpty Dumpty promène sa tête d’œuf et son air suffisant. En 1936, les frères Fleischer, les papas de Popeye et Betty Boop, font de lui un dictateur qui aime la thune.



Disponible en replay du 05/10/2014 au 12/10/2014 à 17:00

Chaine:

Programme: Personne ne bouge !

Source: Personne ne bouge !


Commentaires: