Arte X:enius - Xenius

Xenius

X:enius - Xenius

Citius, altius, fortius : en athlétisme, les records ne cessent de tomber. Jusqu’à quand ? A un moment donné, les limites du corps humain devraient bien être atteintes… X:enius s’intéresse à l’athlétisme sur le plan physique. Dans la chasse aux records, le meilleur ami des athlètes, c’est la technologie : au centre olympique de Berlin, Adrian Pflug et Emilie Langlade diagnostiquent leurs performances comme le font les sportifs de haut niveau. A l’aide de caméras ultrarapides et d’appareils de mesure semblables à des chevalets, des experts examinent à la loupe les capacités physiques de nos présentateurs.
Quel écart y a-t-il entre la performance d’un sportif lambda et un champion ? Les records vont-ils continuer de tomber indéfiniment ? Qu’est-ce qui distingue les recordmen du monde ? Est-ce la puissance musculaire, la volonté, une technique particulière ? Avec Ralf Buckwitz, expert du sprint et entraîneur au centre olympique, X:enius teste les limites physiques du corps humain, ce qui, à un moment ou une autre, pose aussi la question du dopage...
Quel est l’entraînement requis pour accéder au niveau mondial ? Nous l’apprenons à Mannheim avec Verena Sailer, championne d’Europe du 100 mètres, actuellement la femme la plus rapide d’Allemagne. Cette athlète d’exception mise sur des méthodes d’entraînement surprenantes : elle entretient sa musculature de manière ciblée à l’aide d’un rail de cent mètres de long suspendu au plafond et auquel elle s’attache avec une longe d’alpiniste.
On peut faire des exploits même à un âge avancé, comme le montre Guido Müller, qui, lui, s’entraîne au centre olympique de Munich. Il court le 400 mètres en moins d’une minute, ce qui fait de lui le retraité le plus rapide du monde ! Aujourd’hui, dans l’étude des limites physiques et mentales du corps humain, X:enius bat tous les records !



Disponible en replay du 06/11/2015 au 13/11/2015 à 08:25

Chaine:

Programme: X:enius

Source: Xenius


Commentaires: