Arte X:enius - Xenius

Xenius

X:enius - Xenius

Le sang peut sauver des vies. En France et en Allemagne, chaque année, on a besoin d'environ 7,5 millions de poches de sang. Une transfusion est réussie lorsque le sang du donneur correspond au sang du patient et ne lui transmet aucune maladie. Il faut franchir de nombreuses étapes pour qu'un don de sang devienne une poche de sang prête à l'emploi. C'est ce que constatent les présentateurs de Xenius, Caro Matzko et Gunnar Mergner, en se rendant dans le centre de production et de stockage logistique de la Croix Rouge bavaroise, là où sont produites chaque jour 2 000 poches de sang.
La disponibilité des réserves de sang dépend aussi de la bonne volonté des donneurs. Si l'on pouvait remplacer au moins une partie du sang provenant des dons par du sang artificiel, ce serait une sacrée aubaine pour les médecins et les patients. Depuis longtemps déjà, les chercheurs tentent de mettre au point un sang artificiel de substitution. Xenius revient sur les revers et les avancées de ces recherches.
Et aussi : notre sang révèle bien des choses à notre sujet. Mais quoi au juste ? Xenius a fait l'essai en envoyant à quatre chercheurs un échantillon de sang. Le sexe, la couleur des yeux, celle des cheveux, et l'âge approximatif de la personne – est-ce qu'on peut déterminer tout cela à partir d'une goutte de sang ? Mais aussi : y-a-t-il des moisissures dans son appartement ? Et notre patient témoin mange-t-il souvent des chips et des frites ? Xenius lève le voile et vous montre si les scientifiques ont vu juste.



Disponible en replay du 28/04/2016 au 05/05/2016 à 08:30

Chaine:

Programme: X:enius

Source: Xenius


Commentaires: