Arte X:enius - Xenius

Xenius

X:enius - Xenius

La catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 1986, est considérée comme l'accident le plus grave de l'histoire du nucléaire. Entre six et sept tonnes de matériaux radioactifs se sont échappés de la centrale. Plus de 300 000 personnes ont perdu leur foyer. A Munich, les présentateurs de Xenius Caro Matzko et Gunnar Mergner rencontrent le médecin et radiobiologiste Edmund Lengfelder, qui a créé en 1991 en Biélorussie un service de prise en charge des patients atteints de cancer de la thyroïde, et s'est depuis rendu plus de 150 fois dans la région de Tchernobyl. Il a vu de ses propres yeux ce que la catastrophe de 1986 continue d'infliger aux populations locales.
Xenius assiste également à la construction du nouveau sarcophage destiné à remplacer l'ancienne enceinte de confinement vétuste du réacteur. Ce projet, chiffré en milliards d'euros, doit être achevé fin 2016 et permettre d'éviter que de la poussière radioactive ne s'échappe de l'enceinte de confinement. Mais ce projet est-il bien utile ?
Les sommes colossales consacrées au démontage et à la sécurisation de la centrale font cruellement défaut ailleurs : Anastasia Fedosenko est dosimétriste et travaille dans une région rurale de Biélorussie. Pendant des décennies, elle a surveillé le niveau de radiation dans les aliments, les sols et l'air de son village. Même si le niveau de radiation reste élevé, son poste a été supprimé. Anastasia continue ses mesures à titre bénévole.
Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, la question du nombre des victimes fait encore l'objet d'âpres discussions. Certains parlent de 49 victimes, quand d'autres en dénombrent 200 000. Mais surtout, l'incidence des cancers de la thyroïde a énormément augmenté.



Disponible en replay du 26/04/2016 au 03/05/2016 à 08:30

Chaine:

Programme: X:enius

Source: Xenius


Commentaires: