Arte Mithridate, roi du pont

Mithridate, roi du pont

Mithridate, roi du pont

Mozart n'a pas attendu longtemps pour écrire son premier opéra seria : Mitridate, re di ponto a vu le jour en 1770, soit... quatorze ans après sa naissance ! Sa musique est pourtant loin d'être enfantine. L'ouvrage dépeint l'étrange relation qui unit le roi Mithridate à ses deux fils, Xipharès et Pharnace. Tous trois convoitent la même femme : la jeune Aspasie. Alors qu'elle est promise à Mithridate, son coeur bat pour Xipharès. Sur fond de guerre de succession et d'inévitables trahisons, Mozart déploie une partition à la fois pleine de fougue et d'émotion (l'air d'Aspasie "Nel grave tormento", déchiré entre amour et devoir, est l'un des plus beaux du genre). Selon les codes de l'opéra seria, l'ouvrage regorge d'airs virtuoses pour chacun des interprètes. Seul le bref quintette final les réunira.
Magnifique casting
La production de Mithridate du Théâtre des Champs-Élysées repose sur un magnifique casting : Emmanuelle Haïm et le Concert d'Astrée dans la fosse, et sur la scène rien moins que Patricia Petibon, Sabine Devieilhe, Michael Spyres, Cyrille Dubois, Myrtò Papatanasiu, Christophe Dumaux... Pour servir ce bijou de grâce et d'émotion, le Théâtre des Champs-Élysées a fait appel au pensionnaire du Français et metteur en scène Clément Hervieu-Léger, qui choisit de relier l'oeuvre de Mozart au Mithridate de Racine, à la tragédie. Le décor est celui d'un théâtre presque à l'abandon, dans un pays en guerre. Tous les espaces imaginés par Mozart (palais, jardins suspendus) prennent vie sur cette immense scène dont la féerie s'éveille l'espace d'un air ou d'une séquence.



Disponible en replay du 12/09/2016 au 19/09/2016 à 00:30

Chaine:

Source: Mithridate, roi du pont


Commentaires: